Nouveau

Divisions du cerveau

Divisions du cerveau


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le cerveau est un organe complexe qui joue le rôle de centre de contrôle du corps. En tant que composant du système nerveux central, le cerveau envoie, reçoit, traite et dirige les informations sensorielles. Le cerveau est divisé en hémisphères gauche et droit par une bande de fibres appelée corpus callosum. Il existe trois divisions principales du cerveau, chaque division ayant des fonctions spécifiques. Les principales divisions du cerveau sont le cerveau antérieur (ou prosencéphale), le cerveau moyen (mésencéphale) et le cerveau postérieur (rhombencéphale).

Cerveau antérieur (prosencéphale)

BSIP / Getty Images

Le cerveau antérieur est de loin la plus grande division cérébrale. Il comprend le cerveau, qui représente environ les deux tiers de la masse du cerveau et couvre la plupart des autres structures cérébrales. Le cerveau antérieur est constitué de deux sous-divisions appelées le télencéphale et le diencephale. Les nerfs crâniens olfactifs et optiques se trouvent dans le cerveau antérieur, ainsi que dans les troisièmes ventricules cérébraux.

Télencéphale

Un composant majeur du télencéphale est le cortex cérébral, qui est ensuite divisé en quatre lobes. Ces lobes comprennent les lobes frontaux, les lobes pariétaux, les lobes occipitaux et les lobes temporaux. Le cortex cérébral contient des protubérances pliées appelées gyri qui créent des indentations dans le cerveau. Les fonctions du cortex cérébral incluent le traitement des informations sensorielles, le contrôle des fonctions motrices et l'exécution de fonctions d'ordre supérieur telles que le raisonnement et la résolution de problèmes.

  • Lobes frontaux: Le cortex préfrontal, la région prémotrice et la région motrice du cerveau. Ces lobes fonctionnent dans les mouvements musculaires volontaires, la mémoire, la réflexion, la prise de décision et la planification.
  • Lobes Pariétaux: Responsable de la réception et du traitement des informations sensorielles. Ces lobes contiennent également le cortex somatosensoriel, essentiel au traitement des sensations tactiles.
  • Lobes Occipitaux: Responsable de la réception et du traitement des informations visuelles de la rétine.
  • Lobes temporaux: Accueil des structures du système limbique, y compris l'amygdale et l'hippocampe. Ces lobes organisent les entrées sensorielles et facilitent la perception auditive, la formation de la mémoire et la production du langage et de la parole.

Diencephalon

Le diencephalon est la région du cerveau qui transmet les informations sensorielles et relie les composants du système endocrinien au système nerveux. Le diencephalon régule un certain nombre de fonctions, notamment les fonctions autonome, endocrinienne et motrice. Il joue également un rôle majeur dans la perception sensorielle. Les composants du diencephalon comprennent:

  • Thalamus: Un système limbique qui relie les zones du cortex cérébral impliquées dans la perception sensorielle et les mouvements avec d'autres parties du cerveau et de la moelle épinière. Le thalamus joue également un rôle dans le contrôle des cycles de sommeil et de veille.
  • Hypothalamus: Agit comme centre de contrôle de nombreuses fonctions autonomes, notamment la respiration, la pression artérielle et la régulation de la température corporelle. Cette structure endocrine sécrète des hormones qui agissent sur l'hypophyse pour réguler les processus biologiques, notamment le métabolisme, la croissance et le développement des organes de l'appareil reproducteur. En tant que composant du système limbique, l'hypothalamus influence diverses réactions émotionnelles par son influence sur l'hypophyse, le système musculaire squelettique et le système nerveux autonome.
  • Glande pinéale: Cette petite glande endocrine produit l'hormone mélatonine. La production de mélatonine est essentielle à la régulation des cycles veille-sommeil et influence également le développement sexuel. La glande pinéale convertit les signaux nerveux de la composante sympathique du système nerveux périphérique en signaux hormonaux, reliant ainsi les systèmes nerveux et endocrinien.

Mésencéphale (mésencéphale)

MediaForMedical / Getty Images

Le cerveau moyen est la région du cerveau qui relie le cerveau antérieur au cerveau postérieur. Le cerveau moyen et le cerveau arrière composent ensemble le tronc cérébral. Le tronc cérébral relie la moelle épinière au cerveau. Le cerveau moyen régule les mouvements et facilite le traitement des informations auditives et visuelles. Les nerfs crâniens oculomoteurs et trochléaires sont situés dans le cerveau moyen. Ces nerfs contrôlent le mouvement des yeux et des paupières. L'aqueduc cérébral, un canal qui relie les troisième et quatrième ventricules cérébraux, est également situé dans le cerveau moyen. Les autres composants du cerveau moyen incluent:

  • Tectum: La partie dorsale du mésencéphale composée des collicules supérieur et inférieur. Ces collicules sont des bourrelets arrondis impliqués dans les réflexes visuels et auditifs. Le colliculus supérieur traite les signaux visuels et les transmet aux lobes occipitaux. Le collicule inférieur traite les signaux auditifs et les transmet au cortex auditif dans le lobe temporal.
  • Pédoncule cérébral: La partie antérieure du cerveau moyen est constituée de grands faisceaux de faisceaux de fibres nerveuses qui relient le cerveau antérieur au cerveau postérieur. Les structures du pédoncule cérébral comprennent le tegmentum et le crus cerebri. Le tegmentum forme la base du cerveau moyen et comprend la formation réticulaire et le noyau rouge. La formation réticulaire est un groupe de nerfs dans le tronc cérébral qui relaie les signaux sensoriels et moteurs de la moelle épinière et du cerveau. Il aide à contrôler les fonctions autonomes et endocriniennes, ainsi que les réflexes musculaires et les états de sommeil et de veille. Le noyau rouge est une masse de cellules qui contribue à la fonction motrice.
  • Substance noire: Cette grande masse de matière cérébrale avec des cellules nerveuses pigmentées produit le neurotransmetteur dopamine. La substantia nigra aide à contrôler le mouvement volontaire et régule l'humeur.

Cerveau postérieur (Rhombencéphale)

Encyclopédie Britannica / Getty Images

Le cerveau postérieur est composé de deux sous-régions appelées le métencéphale et le myélencéphale. Plusieurs nerfs crâniens sont situés dans cette région du cerveau. Les nerfs trijumeaux, abducents, faciaux et vestibulocochléaires se trouvent dans le métencéphale. Les nerfs glossopharyngé, vague, accessoire et hypoglossal sont situés dans le myélencéphale. Le quatrième ventricule cérébral s'étend également à travers cette région du cerveau. Le cerveau postérieur aide à la régulation des fonctions autonomes, au maintien de l'équilibre et de l'équilibre, à la coordination des mouvements et au relais des informations sensorielles.

Métencéphale

Le métencéphale est la région supérieure du cerveau postérieur et contient le pons et le cervelet. Le pons est un composant du tronc cérébral qui agit comme un pont reliant le cerveau à la moelle épinière et au cervelet. Le Pons aide au contrôle des fonctions autonomes, ainsi que des états de sommeil et d’excitation.

Le cervelet transmet des informations entre les muscles et les zones du cortex cérébral impliquées dans le contrôle moteur. Cette structure du cerveau postérieur favorise la coordination des mouvements, le maintien de l'équilibre et de l'équilibre, ainsi que le tonus musculaire.

Myélencéphale

Le myélencéphale est la région inférieure du cerveau postérieur située sous le métencéphale et au-dessus de la moelle épinière. Il consiste en la moelle oblongate. Cette structure cérébrale relaie les signaux moteurs et sensoriels entre la moelle épinière et les régions cérébrales supérieures. Il aide également à la régulation des fonctions autonomes telles que la respiration, la fréquence cardiaque et les actions réflexes telles que la déglutition et les éternuements.



Commentaires:

  1. Mersc

    Wow :) comme c'est génial!

  2. Brigbam

    Bravo, votre idée c'est magnifique

  3. Yorg

    Je m'excuse de ne pas pouvoir aider. J'espère qu'ils vous aideront ici.

  4. Errol

    Vous n'êtes pas l'expert?

  5. Darold

    Je félicite, l'idée remarquable et est opportun

  6. Dugal

    la phrase brillante et est opportune



Écrire un message